Janet McElhaney, M.D., FRCPC, FACP

Vice-présidente à la recherche et directrice scientifique, IRHSN
Responsable médicale des soins aux personnes âgées, HSN 
Gériatre consultante, HSN  
Titulaire de la Chaire de recherche sur le vieillissement en santé de l’Association des bénévoles d’HSN 
Professeure, Division des sciences médicales, École de médecine du Nord de l’Ontario (EMNO) 

La Dre McElhaney a étudié à la Faculté de médecine de l’Université de l’Alberta de 1982 à 1986 et y a reçu son diplôme en médecine (avec distinction). Elle a fait sa résidence en médecine interne de 1986 à 1989, puis un stage en gériatrie, de 1989 à 1991, au même endroit. De 1991 à 1998, elle a été membre du corps professoral de l’Université de l’Alberta où elle a occupé diverses fonctions associées à sa recherche en gériatrie à l’hôpital de l’Université de l’Alberta. En 1998, elle devenait professeure agrégée de médecine de l’Eastern Virginia Medical School et en 2000, directrice du bureau de la recherche et de perfectionnement des professeurs du Département de médecine interne de la même université. Elle a suivi et terminé le programme Hedwin van Ameringen Executive Leadership in Academic Medicine (2001-2002).       

Au Centre de santé de l’Université du Connecticut, elle a été directrice du programme Clinical Research Interdisciplinary Scholars Program (2003 à 2005). Elle demeure titulaire d’une nomination au Centre du vieillissement et du Département d’immunologie. En 2005, elle a été nommée titulaire de la Chaire de recherche Allan-M.-McGavin en gériatrie de l’Université de la Colombie-Britannique. Elle a été chef de la Division de gériatrie jusqu’en 2011.   


Distinctions et prix

  • Donaghue Investigator Award, 2005-2010 (adhésion non renouvelée en décembre 2005 par suite de son retour au Canada) 
  • Programme Hedwin van Ameringen Executive Leadership in Academic Medicine, MCP Hahnemann University, 2001  
  • Clinical Medicine Research Award – The Gerontological Society of America, 1991 
  • Prix Kaufman – Société canadienne de gériatrie, 1989 
  • New Investigator Award - American Geriatrics Society, 1989 
  • Dr. Harry Weinlos Prize in Medicine, 1986 

Choix d’affiliations

La Dre McElhaney siège aux comités de rédaction du Journal of Immunology et du Journal of Infectious Diseases en tant qu’examinatrice d’un certain nombre de publications scientifiques à titre de conseillère scientifique auprès des sociétés pharmaceutiques. Elle a présidé le comité directeur concernant la publication du plus grand essai jamais réalisé sur un vaccin antigrippal auprès de personnes âgées (>43 000 personnes), elle a siégé aux comités de surveillance des données et de la sécurité ayant trait à l’essai de ce type de vaccin, et elle a participé à plusieurs consultations et forums sur l’immunisation des personnes âgées, y compris de l’Organisation mondiale de la santé et de la Fédération internationale de l’industrie du médicament. Enfin, la Dre McElhaney conseille le European Scientific Working Group on Influenza et elle participe à de multiples comités d’évaluation des demandes de subventions et conseils consultatifs au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Asie.  

Champs d’intérêt liés à la recherche

Parmi ses champs d’intérêt liés à la recherche, mentionnons les soins prodigués avec compassion ainsi que les approches de soins collaboratifs communautaires en équipe pour que les personnes âgées autochtones du Nord de l’Ontario vieillissent en santé. Elle a encouragé plusieurs relations positives avec les chefs de file de la collectivité et des soins de santé pour s’attaquer aux problèmes de multimorbidité chez ces personnes. Ses champs d’intérêt liés à la recherche auprès des collectivités autochtones rejoignent d’autres domaines d’intérêt, y compris l’impact de l’immunosénescence sur la réponse immunitaire, les biomarqueurs immunologiques de la protection médiée par la vaccination et le rôle de la vaccination dans la prévention de l'incapacité chez les personnes âgées. Elle dirige l’équipe VITALiTY (Vaccine Initiative to Add Life to Years), une équipe de recherche interdisciplinaire de l’Université de la Colombie-Britannique, qui a été mise sur pied afin de cerner les facteurs de risque d’invalidité catastrophique, d’explorer la contribution de « l’inflammaging » (inflammation chronique liée au vieillissement) et conçoit des interventions visant à réduire les risques d’invalidité, y compris au moyen de vaccins. Elle a publié des méthodes du tube d’essai pour prévoir le degré de protection contre la grippe chez les personnes âgées, une étape cruciale dans le développement de vaccins plus efficaces pour les gens de 65 ans et plus. Plus récemment, ses travaux ont également porté sur le développement de biomarqueurs afin d’évaluer l’effet de l’immunosénescence sur l’inflammation et les maladies chroniques et la façon dont cela peut avoir des répercussions sur l’efficacité vaccinale, la réduction de la gravité d’une maladie et les risques d’invalidité. 

Sur le plan de la recherche, elle s’intéresse aussi à la participation des personnes âgées et des aidants en compagnie des équipes interprofessionnelles ainsi qu’à des stratégies de recherche visant à améliorer la compréhension des façons d’atténuer les risques et à fournir des approches optimales de traitement aux personnes âgées lorsque se produisent des problèmes de santé graves qui nécessitent l’hospitalisation. Dans le cadre du Programme de formation des cadres sur les applications de recherche (EXTRA), elle a conçu l’initiative 48/5 afin de s’attarder à 5 des principaux besoins en matière de soins des personnes âgées hospitalisées. L’objectif du projet : réduire le déclin fonctionnel de ces personnes durant leur hospitalisation de courte durée. Étant donné qu’une personne âgée sur trois admise dans un hôpital de soins actifs aura une incapacité accrue lors de sa mise en congé, l’intervention vise à atténuer le déclin fonctionnel de ces personnes durant ce type d’hospitalisation. Parmi les autres avantages potentiels, mentionnons des indicateurs de qualité de vie améliorés pour les patients et les familles ainsi qu’une amélioration du milieu de travail pour le personnel de soins de santé. 

Financement actuel

Ses travaux de recherche sont appuyés par les organismes suivants : les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), les National Institutes of Health, le National Institute of Allergy and Infectious Diseases et le National Institute on Aging (organismes américains), le Fonds du patrimoine du Nord de l’Ontario et la Northern Ontario Academic Medicine Association (NOAMA). Elle a déjà reçu du financement de la Michael Smith Foundation for Health Research, du BC Network for Aging Research et de la British Columbia Lung Association. Ses recherches sur les peuples autochtones sont appuyées par la NOAMA au sein de laquelle elle collabore avec les personnes âgées autochtones de collectivités éloignées du Nord afin d’appuyer la prestation de soins en milieu communautaire et le vieillissement en santé. Elle est membre du Consortium canadien en neurodégénérescence associée au vieillissement (CCNV) et participe à son équipe se penchant sur les « Enjeux touchant les soins de la démence chez les populations autochtones (Équipe 20 du CCNV) ». 

Choix de publications

  • McElhaney JE, Kuchel GA, Zhou X, Swain SL, Haynes L. (2016). T-Cell Immunity to Influenza in Older Adults: A Pathophysiological Framework for Development of More Effective Vaccines. Front Immunol. 7:41.
  • Mosterín Höpping A, McElhaney J, Fonville JM, Powers DC, Beyer WE, Smith DJ. (2016). The confounded effects of age and exposure history in response to influenza vaccination. Vaccine. 34(4):540-6.
  • Briggs MC, McElhaney JE. (2015). Frailty and Interprofessional Collaboration. Interdiscip Top Gerontol Geriatr. 41:121-36.
  • Vasunilashorn SM, Ngo L, Inouye SK, Libermann TA, Jones RN, Alsop DC, Guess J, Jastrzebski S, McElhaney JE, Kuchel GA, Marcantonio ER. (2015). Cytokines and Postoperative Delirium in Older Patients Undergoing Major Elective Surgery. J Gerontol A Biol Sci Med Sci. 70(10):1289-95.
  • Lal H, Cunningham AL, Godeaux O, Chlibek R, Diez-Domingo J, Hwang SJ, Levin MJ, McElhaney JE, Poder A, Puig-Barberà J, Vesikari T, Watanabe D, Weckx L, Zahaf T, Heineman TC; ZOE-50 Study Group. (2015). Efficacy of an adjuvanted herpes zoster subunit vaccine in older adults. N Engl J Med. 372(22):2087-96.
  • Haq K, McElhaney JE. (2014). Immunosenescence: Influenza vaccination and the elderly.  Curr Opin Immunol. 29:38-42.
  • Beyer WE, McElhaney J, Smith DJ, Monto AS, Nguyen-Van-Tam JS, Osterhaus AD. (2013). Cochrane re-arranged: support for policies to vaccinate elderly people against influenza. Vaccine. 31(50):6030-3.
  • McElhaney JE, Beran J, Devaster JM, Esen M, Launay O, Leroux-Roels G, Ruiz-Palacios GM, van Essen GA, Caplanusi A, Claeys C, Durand C, Duval X, El Idrissi M, Falsey AR, Feldman G, Frey SE, Galtier F, Hwang SJ, Innis BL, Kovac M, Kremsner P, McNeil S, Nowakowski A, Richardus JH, Trofa A, Oostvogels L; Influence65 study group. (2013). AS03-adjuvanted versus non-adjuvanted inactivated trivalent influenza vaccine against seasonal influenza in elderly people: a phase 3 randomised trial. Lancet Infect Dis. 13(6):485-96.
  • McElhaney JE, Zhou X, Talbot HK, Soethout E, Bleackley RC, Granville DJ, Pawelec G. (2012). The unmet need in the elderly: how immunosenescence, CMV infection, co-morbidities and frailty are a challenge for the development of more effective influenza vaccines. Vaccine. 30(12):2060-7.
  • McElhaney JE, Xie D, Hager WD, Barry MB, Wang Y, Kleppinger A, Ewen C, Kane KP, Bleackley RC. (2006). T cell responses are better correlates of vaccine protection in the elderly. J Immunol. 176(10):6333-9.