Rebecca McClure, M.D., FCAP

Pathologiste, Horizon Santé-Nord 
Scientifique, IRHSN  
Professeure agrégée, École de médecine du Nord de l’Ontario (EMNO)  

La Dre McClure a obtenu un baccalauréat ès sciences en biologie (1989) et une maîtrise ès sciences (1991) de l’Université de Toronto. Elle a suivi sa formation médicale à Toronto, puis terminé son doctorat en médecine en 1994. Par la suite, à la Clinique Mayo, à Rochester, au Minnesota, elle a fait des résidences en pathologie anatomique et clinique, puis des stages en pathologie chirurgicale et en hématopathologie. En 2002, elle s’est jointe au personnel de la Clinique Mayo à titre de pathologiste du Service de médecine de laboratoire et de pathologie, poste qu’elle a occupé pendant 10 ans. Pendant cette période, elle a été occupée dans sa pratique clinique internationale en pathologie. Elle a aussi enseigné aux étudiants en médecine, aux résidents, aux associés de recherche et aux étudiants diplômés, par l’entremise de la Mayo Medical School, dont elle était professeure agrégée. Elle a aussi mis sur pied et dirigé le laboratoire d'hématologie moléculaire de la Clinique, ce qui comprenait le développement et la mise en place de la vaste gamme d’essais cliniques effectués par ce laboratoire à partir d’échantillons provenant du monde entier.    

Choix d’affiliations

  • Membre – American Society for Clinical Pathology 
  • Membre – American Society of Hematology 
  • Membre – Association for Molecular Pathology 
  • Membre – European Association for Haematopathology/Society for Hematopathology 

Champs d’intérêt liés à la recherche

Son principal champ d’intérêt lié à la recherche concerne la génétique qui sous-tend les leucémies et les lymphomes. À la Clinique Mayo, elle a passé bien du temps à faire de la recherche translationnelle, qui traite de la difficulté et des enjeux pratiques associés à l’application des résultats de recherches à des essais cliniques commandables. À titre de directrice d’un grand laboratoire d’essais moléculaires, elle a rapidement adopté la technologie de séquençage à haut rendement pour l’élaboration d’essais cliniques. Cette nouvelle technologie puissante change rapidement la façon d’exercer la médecine puisque les médecins peuvent maintenant obtenir rapidement et de façon efficiente de grandes quantités de renseignements génétiques qui n’étaient pas disponibles par le passé. Étant donné que les processus génétiques anormaux engendrent une vaste gamme de troubles, y compris des cancers, des troubles héréditaires et des maladies infectieuses, bien des applications de la nouvelle technologie ont lieu en milieu clinique et dans les laboratoires de recherche afin d’étudier la génétique de ces maladies.  

Financement actuel

  • Fondation du Nord en cancérologie  
  • Northern Ontario Academic Medicine Association (NOAMA) 
  • Hoffman La-Roche
  • Boehringer-Engelheim

Choix de publications

  • McClure RF, Heppelmann CJ, Paya CV.  Constitutive Fas ligand gene transcription in Sertoli cells is regulated by Sp1.  J Biol Chem 1999;274:7756-7762. 
  • McClure RF, Dewald GW, Hoyer JD, Hanson CA.  Isolated isochromosome 17q: a distinct type of mixed myeloproliferative disorder/myelodysplastic syndrome with an aggressive clinical course.  Br J Haematol 1999; 106:445-454. 
  • McClure R, Mai M, Lasho T.  Validation of two clinically useful assays for evaluation of JAK2 V617F mutation in chronic myeloproliferative disorders.  Leukemia 2006; 20:168-171. 
  • McClure RF, Kaur P, Pagel E, Ouillette PD, Holtegaard CE, Treptow CL, Kurtin PJ.  Validation of immunoglobulin gene rearrangement detection by PCR using commercially available BIOMED-2 primers.  Leukemia 2006;20:176-179. 
  • McClure R, Khoury J, Feldman A, Ketterling R.  Clonal relationship between precursor B-cell acute lymphoblastic leukemia and histiocytic sarcoma: A case report and discussion in the context of similar cases.  Leuk Res. 2010; 34:e71-73
  • Begna KH, Mesa RA, Pardanani A, Hogan WJ, Litzow MR, McClure RF, Tefferi A.  A phase-2 trial of low-dose pomalidomide in myelofibrosis.  Leukemia. 2011 Feb; 25(2):301-4.
  • Pardanani A, Chen D, Abelrahman RA, Reichard KK, Zblewski D, Wood AJ, McClure RF, Butterfield JH, Hanson CA, Tefferi A. Clonal mast cell disease not meeting WHO criteria for diagnosis of mastocytosis: clinicopathologic features and comparison with indolent mastocytosis. Leukemia 2013;27:2091-2094.
  • McClure R, Mai, M. High-throughput Sequencing Using Ion Torrent Personal Genome Machine for Clinical Evaluation of Somatic Hypermutation Status in Chronic Lymphocytic Leukemia. Journal of Molecular Diagnostics 2015;17:145-154.
  • Reichard K, Chen D, Pardanani A, McClure R, Howard M, Kurtin P, Wood A, Ketterling R, King R, He R, Morice W, Hanson C. Morphologically occult systemic mastocytosis in bone marrow: Clinicopathologic features and an algorithmic approach to diagnosis. Am J of Clin Pathol 2015;144:493-502.  
  • Pundir S, Vu H, McClure R, Lee H. VR23: A Quinoline-Sulfonyl Hybrid Proteosome Inhibitor That Selectively Kills Cancer via Cyclin E-Mediated Centrosome Amplification. Cancer Res 2015;75:4164-4175. 

Contacter

Tél. : 705-523-7100 poste 3763
Fax: 705-675-4780
rmcclure@hsnsudbury.ca