Dépistage du cancer du poumon à risque élevé

Si vous êtes âgé de 55 à 74 ans et avez fumé la cigarette tous les jours pendant au moins 20 ans au total, vous pourriez être admissible à un test de dépistage du cancer du poumon, même si vous ne fumez plus.

Le risque d’avoir un cancer du poumon augmente si vous fumez depuis longtemps.

Renseignements supplémentaires sur le cancer du poumon

Le cancer du poumon est l'un des cancers les plus courants et représente la principale cause de mortalité liée au cancer en Ontario. Jusqu’à 85 % des cancers du poumon sont causés par l’usage du tabac.

Dépistage précoce du cancer du poumon

Le dépistage par tomodensitométrie à faible dose peut aider à détecter le cancer du poumon à un stade précoce, lorsqu’il est plus susceptible d'être petit et facile à traiter. Quand le cancer est détecté tôt, les chances de succès du traitement sont les meilleures.

« La plupart des cancers du poumon sont diagnostiqués lorsqu’ils sont à un stade avancé et que les possibilités de traitement sont limitées. Le dépistage du cancer du poumon chez les personnes à risque élevé a pour but de repérer les cancers plus tôt, lorsqu’un plus vaste éventail de traitements peut être utilisé et que ces traitements donnent de meilleurs résultats. » - Dr Michael Loreto, radiologue, Horizon Santé-Nord, et responsable régional de l’imagerie, Centre de cancérologie du Nord-Est

Qui est admissible au dépistage du cancer du poumon?

Si vous êtes âgé de 55 à 74 ans et avez fumé la cigarette tous les jours pendant au moins 20 ans au total, vous pourriez être admissible à un test de dépistage du cancer du poumon, même si vous ne fumez plus.

Le risque d’avoir un cancer du poumon augmente si vous fumez depuis longtemps.

Communiquez avec votre fournisseur de soins de santé pour déterminer si vous êtes admissible au dépistage du cancer du poumon. Vous pouvez aussi communiquer avec le centre de dépistage du cancer du poumon d’Horizon Santé-Nord (HSN) au 1 844 703-0164. Pour déterminer votre admissibilité, un membre du personnel de l’hôpital (qu'on appelle un intervenant-pivot) vous posera quelques questions par téléphone.

Si vous êtes admissible au dépistage du cancer du poumon, mais n’avez pas de médecin de famille, l’hôpital vous aidera à en trouver un afin que vous puissiez passer un test de dépistage.

Cliquez sur la vidéo ci-dessous pour prendre connaissance de l’histoire de Steve.

Où peut-on subir un test de dépistage du cancer du poumon?

Depuis juin 2017, le dépistage du cancer du poumon est offert aux personnes admissibles à Horizon Santé-Nord, un des trois centres de dépistage en Ontario, dans le cadre d’un projet pilote d’Action Cancer Ontario. Nous sommes situés au Centre de santé du lac Ramsey.

Voici notre intervenante-pivot

Josée Jewers – Intervenante-pivot

 

Comment le test de dépistage du cancer du poumon se déroule-t-il?

Si vous êtes admissible à un test de dépistage, on vous proposera un « scan » qui émet une faible dose de radiation. C’est ce qu’on appelle une tomodensitométrie à faible dose. Le dépistage par tomodensitométrie à faible dose est la meilleure façon de détecter un cancer du poumon à un stade précoce lorsqu'il est plus facile à traiter. Toutefois, les tests de dépistage ne sont pas parfaits et peuvent comporter des risques. Lors de votre rendez-vous, vous obtiendrez des renseignements sur les avantages et les risques du dépistage pour vous aider à décider si vous voulez subir une tomodensitométrie.

Lors de ce type de tomodensitométrie, le patient repose sur une table qui glisse lentement à l'intérieur du tomodensitomètre (TDM), une grosse machine en forme de beigne. Le TDM prend des images détaillées de vos poumons. Le test ne dure que quelques minutes et n'est pas douloureux. Aucun médicament et aucune aiguille ne sont utilisés lors du test.

Comment se préparer pour un test de dépistage du cancer du poumon?

Arrivez 15 minutes avant votre rendez-vous puisque vous devez vous inscrire. N’oubliez pas votre carte Santé.

Attendez-vous à passer environ trois heures à l’hôpital pour votre rendez-vous de dépistage du cancer du poumon. Portez des vêtements confortables. Apportez une collation et une boisson ainsi qu’un objet pour vous tenir occupé (p. ex., un livre).

Que se passe-t-il après le test de dépistage du cancer du poumon?

L’hôpital s’efforcera de vous donner les résultats du test de dépistage le jour même. On enverra aussi vos résultats à votre médecin. Le personnel de l’hôpital sera là pour vous appuyer. Vous pouvez également être accompagné d'un membre de votre famille ou d’un ami.

Ce que vous pouvez faire

Si vous avez de 55 à 74 ans et avez fumé la cigarette tous les jours pendant un total d'au moins 20 ans, parlez-en à votre fournisseur de soins de santé ou appelez le 1 844 703-0164 pour déterminer si vous êtes admissible au dépistage du cancer du poumon.

Cesser de fumer est la meilleure façon de réduire votre risque d’avoir un cancer du poumon. Si vous cessez de fumer, vous réduirez grandement vos risques d'avoir de nombreuses maladies et de mourir prématurément.

  • Si vous fumez et qu'on vous demande de passer un test de dépistage du cancer du poumon, on vous offrira des services pour vous aider à cesser de fumer.
  • Si vous n’êtes pas admissible au dépistage, on vous offrira tout de même des services pour vous aider à cesser de fumer.
  • Il existe de nombreux services pour vous aider à cesser de fumer, et un grand nombre sont offerts gratuitement. Vous en apprendrez davantage à ce sujet lors de votre visite.
  • Il est difficile de cesser de fumer, mais ce n’est pas impossible. Vos chances de succès s'améliorent lorsque vous acceptez de l’aide. Pour obtenir un soutien, vous pouvez communiquer en tout temps avec la ligne Téléassistance pour fumeurs au 1 877 513-5333 ou en visitant le site Web à www.teleassistancepourfumeurs.ca.

Vous devriez parler à votre fournisseur de soins de santé si vous remarquez l'un ou l'autre des symptômes suivants :

  • Une nouvelle toux qui ne disparaît pas et qui s'intensifie avec le temps.
  • Une douleur à la poitrine qui s'aggrave souvent si vous respirez profondément, toussez ou riez.
  • Une voix rauque.
  • Une perte de poids ou d’appétit inexpliquée.
  • Des crachements de sang ou de la morve de couleur rouille.
  • Un essoufflement.
  • Des infections (comme une bronchite ou une pneumonie) qui ne guérissent pas ou qui réapparaissent.
  • Une respiration sifflante.

Pour plus de renseignements sur le projet pilote de dépistage du cancer du poumon chez les personnes à risque élevé, cliquez ici.