le cancer de la langue

le cancer des lèvres

Cancer buccal

Le cancer de la bouche

  • Les cancers de la bouche sont traités par des membres de l’équipe de la tête et du cou du PRC.
  • Le cancer de la bouche peut aussi s’appeler le cancer buccal, le cancer de la langue ou le cancer des lèvres.
  • La bouche ou la cavité buccale comprend : les lèvres, les gencives, les deux tiers avant (la partie mobile) de la langue, le palais dur, le plancher de la bouche, la muqueuse des joues et les glandes salivaires.
  • La bouche est nécessaire pour parler, manger, mâcher et avaler. Les glandes salivaires produisent de la salive qui hydrate la bouche et aide à digérer la nourriture.

La cavité buccale (Bouche)

Ce site Web porte sur le cancer de la cavité buccale (bouche) et de l’oropharynx (la partie de la gorge au fond de la bouche). La cavité buccale comprend plusieurs parties : les lèvres; la muqueuse à l’intérieur des lèvres et des joues, appelée la muqueuse buccale; les dents; le fond (plancher) de la bouche sous la langue; les deux tiers avant de la langue; la voûte osseuse supérieure de la bouche (palais dur); les gencives et le petit espace derrière les dents de sagesse. L’oropharynx comprend le tiers arrière de la langue, le palais mou, les amygdales et la partie de la gorge derrière la bouche. Les glandes salivaires partout dans la cavité buccale produisent de la salive qui garde la bouche humide et aide à digérer la nourriture.

Les renseignements présentés ici ne devraient pas servir à effectuer son propre diagnostic ni être utilisés au lieu des soins d’un médecin qualifié.

Symptômes

Les personnes atteintes du cancer de la tête et du cou manifestent souvent les symptômes suivants. Parfois, les personnes atteintes du cancer de la tête et du cou ne manifestent aucun de ces symptômes. Ou encore, ces symptômes peuvent être causés par un trouble médical qui n’est pas un cancer. Si vous vous inquiétez d’un symptôme de cette liste, veuillez en parler à votre médecin.

  • Enflure ou plaie qui ne guérit pas (symptôme le plus commun)
  • Tache rouge ou blanche dans la bouche
  • Bosse ou masse indolore dans le cou
  • Masse ou bosse dans la région de la tête et du cou
  • Mal de gorge persistant
  • Mauvaise odeur ou odeur fétide de la bouche que l’hygiène n’explique pas
  • Enrouement ou changement de la voix
  • Congestion nasale persistante
  • Saignements de nez fréquents ou écoulement nasal inhabituel
  • Difficulté à respirer
  • Vision double
  • Engourdissement ou faiblesse d’une partie du corps dans la région de la tête et du cou
  • Douleur ou difficulté à mâcher, à avaler ou à bouger les mâchoires ou la langue
  • Douleur à l’oreille ou à la mâchoire
  • Sang dans la salive ou le flegme
  • Dents branlantes
  • Dentiers qui tiennent moins bien
  • Perte de poids inexpliquée
  • Fatigue

Les personnes qui remarquent tout signe de cancer devraient consulter un médecin ou un dentiste sans tarder. Lorsqu’ils sont dépistés tôt, les cancers de la tête et du cou ont une meilleure chance de guérison.

Parce que bon nombre de ces symptômes peuvent aussi être causés par d’autres troubles de santé non cancéreux, il est important de subir des dépistages médicaux et dentaires réguliers. C’est particulièrement important pour les personnes qui consomment habituellement de l’alcool ou qui consomment actuellement des produits du tabac ou qui en ont consommé par le passé.

 

Quelles en sont les causes et qui a ce cancer?

La liste ci-dessous donne certaines des causes connues de ce cancer. Ce ne sont pas tous les facteurs de risque ci-dessous qui peuvent causer ce cancer, mais ils peuvent en être des facteurs contributifs.

  • La consommation de tabac sous toutes ses formes accroît le risque d’avoir le cancer de la bouche. Plus on a consommé du tabac longtemps, plus le risque est grand.
  • Une forte consommation d’alcool chez les non-fumeurs accroît le risque de cancer de la bouche.
  • La consommation d’alcool associée à la consommation de tabac augmente grandement le risque de cancer de la bouche.
  • Le tabagisme passif (passer du temps dans un milieu où l’on fume ou vivre avec un fumeur) augmente le risque.
  • L’exposition à long terme à la lumière du soleil vive sans protection accroît le risque de cancer des lèvres.
  • Mâcher du bétel ou des noix d’arec (que l’on retrouve dans le paan, le chaalia, le gutka et le naswar) accroît le risque de cancer de la bouche.
  • Un régime alimentaire faible en fruits et en légumes augmente le risque de cancer de la bouche.
  • L’irritation chronique en raison de dentiers mal ajustés peut augmenter le risque.
  • Une maladie chronique des gencives (maladie parodontale) peut accroître le risque de cancer de la langue.
  • L’infection au virus du papillome humain peut accroître le risque d’avoir le cancer de la bouche.

La cavité buccale (Bouche)

 

Qu’est-ce que le cancer?

Le cancer est un groupe de maladies. Il survient lorsque les cellules deviennent anormales et se multiplient de façon désordonnée. On connaît plus de 100 types différents de cancer.
 
Comme tous les organes du corps, la bouche et la gorge se composent de nombreuses sortes de cellules. Les cellules se multiplient normalement d’une façon ordonnée pour produire plus de cellules seulement lorsque le corps en a besoin. Ce processus aide à garder le corps en bonne santé.
 
Les cellules qui se multiplient lorsque de nouvelles cellules ne sont pas nécessaires forment trop de tissu. La masse de tissu superflu, appelée une tumeur, peut être bénigne ou maligne.

  • Les tumeurs bénignes ne sont pas cancéreuses. On peut habituellement les enlever et, dans la plupart des cas, elles ne repoussent pas. Le plus important, c’est que les cellules des tumeurs bénignes n’envahissent pas les autres tissus et ne se répandent pas à d’autres parties du corps. Habituellement, les tumeurs bénignes ne mettent pas la vie en danger.
  • Les tumeurs malignes sont cancéreuses. Elles peuvent envahir et endommager le tissu et les organes avoisinants. De plus, les cellules cancéreuses peuvent se détacher d’une tumeur maligne et pénétrer dans la circulation sanguine ou le système lymphatique. Voilà comment le cancer se répand et forme des tumeurs secondaires dans d’autres parties du corps. La propagation du cancer s’appelle métastase.
Lorsque le cancer buccal se répand, il se déplace habituellement dans le système lymphatique. Les cellules cancéreuses qui pénètrent dans le système lymphatique sont transportées par la lymphe, liquide aqueux presque transparent qui contient des cellules qui aident le corps à combattre l’infection et la maladie. Le long des vaisseaux lymphatiques se trouvent des groupes de petits organes en forme de haricot appelés ganglions lymphatiques (parfois appelés nœuds lymphatiques). Le cancer buccal qui se répand se déplace habituellement vers les ganglions lymphatiques dans le cou. Il peut aussi se répandre à d’autres parties du corps. Le cancer qui se répand est la même maladie et porte le même nom que le cancer original (primitif).