Tag

Chez les femmes en Ontario, le cancer le plus souvent diagnostiqué est le cancer du sein. Toutefois, le nombre de femmes qui meurent des suites d’un cancer du sein a baissé de plus de 30 % au cours des deux dernières décennies. Ce fait est attribuable à l’amélioration des traitements disponibles et au plus grand nombre de femmes participant à un programme de dépistage. 

Les tests de dépistage permettent de détecter des changements dans le sein bien avant l’apparition des symptômes. Le dépistage comprend une mammographie, une radiographie du sein obtenue par son exposition à une faible dose de radiation. Aucun test de dépistage n’est fiable à 100 %. En Ontario, le programme de dépistage est le Programme ontarien de dépistage du cancer du sein (PODCS).

Emplacement des centres de dépistage du PODCS

Il y a 12 sites du Programme ontarien de dépistage du cancer du sein dans le Nord-Est de l’Ontario. Pour trouver le centre le plus près de vous cliquer ici ou appelez le numéro sans frais du PODCS        1 800 668-9304.

Ce que vous pouvez faire

1. Un mode de vie sain peut réduire votre risque de cancer du sein:

     • Gardez un poids-santé, surtout après la ménopause.

     • Soyez physiquement active.

     • Si vous consommez de l’alcool, ne buvez pas plus d’une boisson alcoolisée par jour.

     • Ne fumez pas et évitez la fumée secondaire.

     • Si vous êtes sous hormothérapie, limitez la durée de ce traitement. 

2. Surtout, faites-vous examiner. Une mammographie régulière, généralement donnée aux deux ans, est la meilleure mesure proactive pour la santé du sein que peuvent prendre les femmes de 50 à 74 ans qui sont à risque moyen.  


Dans nos propres mots : la lutte contre le cancer

La vidéo Dans nos propres mots : la lutte contre le cancer a été produite afin de démystifier le cancer et d’offrir des renseignements adaptés à la réalité culturelle sur cette maladie, ainsi que pour présenter des moyens de vivre plus sainement, et ce, par l’entremise de survivants du cancer membres des Premières nations, métis et inuits, et des membres des familles. La vidéo a été réalisée par et pour les Autochtones. Nous espérons qu’elle aidera les Premières nations, les Métis et les Inuits à se renseigner et à moins craindre les traitements contre le cancer.

 

La vidéo est disponible dans les langues suivantes sur le site Web de la Société canadienne du cancer (cliquer ici).

 

Anglais

Français

Cri

Ojibwé

Inuktitut

Michif

Mohawk
Oji-cr